Traiter les écorchures et petits bobos

La peau est le plus grand organe du corps humain. Elle participe à la régulation de la température de l’organisme et a un rôle de barrière qui empêche la fuite de fluides corporels et la pénétration de corps étrangers. Elle a aussi une fonction d’alarme par sa réaction (douleur, chaleur) aux agressions extérieures.
On parle de coupures et d’égratignures lorsque la peau est ouverte ou arrachée et résultant d’un choc contre un objet solide, pointu ou coupant.
Certaines personnes , sont plus sujettes à ce type de blessures : les enfants, par exemple, se font souvent des «petits bobos» en jouant.
Les personnes âgées et les personnes dont la peau est fragilisée par certaines affections ou la prise de certains médicaments sont également plus exposées.
Généralement, on peut dire que notre peau est souvent mise à rude épreuve pendant la période estivale. Piqûres d’insectes et coups de soleil provoquent facilement des petites lésions.

Le risque d’infection

Pour favoriser la guérison d’une coupure ou une égratignure, il est nécessaire que la zone entourant la blessure reste propre, cela diminuera le risque d’infection. Sinon, les signes d’infection sont généralement :

  • une blessure qui saigne ou un écoulement de pus pendant plus de 10 minutes
  • une fièvre
  • une douleur plus importante
  • une mauvaise odeur provenant de la blessure
  • une rougeur, un gonflement, une sensation de chaleur autour de la blessure.
  • une plaie profonde. Les médecins sont attentifs à la profondeur d’une plaie plutôt que sa surface car les vaisseaux sanguins, les tendons… peuvent être touchés.
  • le tissu musculaire (rouge) ou adipeux (jaunâtre) est visible
  • la plaie reste ouverte si vous ne retenez pas les bords
  • la plaie se trouve sur une articulation
  • la plaie est sale même après avoir été nettoyée

Les personnes les plus sensibles

Si vous constatez l’apparition d’un de ces signes, il est recommandé de vous faire examiner par un professionnel de santé.
Pour certaines personnes, la guérison peut être plus lente et elles auront parfois besoin de soins particuliers. Il est nécessaire pour elles de s’informer sur d’éventuelles précautions à prendre.
Cela concerne notamment les personnes :

  • avec un système immunitaire affaibli
  • qui prennent des médicaments qui assèchent et fragilisent la peau
  • qui prennent des anticoagulants ( médicaments qui ralentissent la coagulation du sang)
  • qui ont du diabète
  • d’un certain âge, avec une peau fine qui ralentit la cicatrisation.

Traiter les égratignures et écorchures

Par rapport aux coupures, les égratignures ne sont pas profondes et restent légères. Le plus important dans le traitement des égratignures est de nettoyer régulièrement la peau, la désinfecter et la protéger.
Si la blessure n’exige pas de consultation médicale, vous pouvez procéder comme suit:

  1. Nettoyez la blessure avec de l’eau afin d’enlever un maximum de débris et de bactéries de la plaie.
  2. Désinfectez la plaie soigneusement. Les Joyaux de Madagascar proposent des produits naturels aux propriétés antiseptiques, faciles à utiliser et à avoir sur soi en toutes circonstances. Grace aux huiles végétales et essentielles qui la composent, l’Huile Revitalisante est particulièrement appréciée pour ses vertus régénératrices et réparatrices. Elle nourrit et assouplit la peau et ses actifs favorisent et accélérèrent la cicatrisation. En application, une fois la plaie bien sèche et désinfectée, quelques gouttes sur la peau sèche au niveau des zones concernées suffisent. Vous pouvez appliquer l’Huile Revitalisante jusqu’à pénétration 2 à 3 fois par jour pour une action rapide.
  3. Poser éventuellement un pansement sur la plaie pour éviter un assèchement de la blessure durant la guérison. Une blessure humide guérira plus vite et laissera moins de marques de cicatrisation. 

La marque « Les Joyaux de Madagascar » est certifiée Ecocert, labelisée Cosmébio et référencée dans la base Vidal.